• VOYAGES SUR LA REZ


    Cette Rubrique vous emmène sur les pas des Adhérents de l'Association, qui ont pu se rendre sur la Réserve de Pine Ridge,

    pour nous faire vivre leurs Émouvants et Magnifiques Voyages auprès du Peuple Sioux-Lakȟóta !

    Contact : Philippe CreveauPrésident "Piƞe Ridge Eƞfaƞce Solidarité"


  • • 2016 •

    • JUILLET •

     

     


    Cécile avec Delores Takes War Bonnett et son mari Ray Sr  —  Juin 2010


    Du mois d'Octobre 2007 au mois de Juin 2016, j’ai marrainé Delores Takes War Bonnett dans le cadre du "Programme Parrainage".

     

    J’ai eu l’occasion de me rendre sur la Réserve de Pine Ridge en Juin 2010 où j’ai pu rencontrer Delores et Ray Sr, son mari, ce fut un moment très fort. Je lui téléphonais en moyenne une fois par trimestre, et chaque fois nous papotions pendant une bonne demi-heure. Elle était très curieuse de ce que je faisais, de mon environnement en France, et nous arrivions à échanger malgré mon anglais moyen, surtout par téléphone. Elle avait un rire que j’aimais beaucoup. C’était une femme très gentille, qui avait (presque) toujours le moral malgré ses problèmes de santé. La seule fois où je l’ai entendue pleurer au téléphone, c’était après le décès de son mari, survenu fin 2012.

    Delores et Ray Sr ont eu cinq enfants, un fils et quatre filles, et neuf petits-enfants.

     

    • 2016 • Sur la Réserve avec Cécile - "Programme Parrainage" !
    Ma sœur et moi, avec Sonia, Rae, Ray Jr, Bethel, Loretta — les 5 enfants de Delores
    et Brielle — une des petites-filles de Delores

     

    Début 2016, j’ai programmé un voyage au Canada, et je voulais absolument profiter d'être de l’autre côté de l’Océan Atlantique pour revoir Delores. Il avait finalement été planifié que nous irions, ma sœur, mon beau-frère et moi, sur la Réserve de Pine Ridge du 17 au 21 Juillet. La dernière fois que j’ai parlé avec Delores au téléphone, c’était en Mai 2016. Lorsque j’ai rappelé début Juillet pour fixer la date de notre repas au Restaurant du "Lakota Prairie Ranch Resort", c’est son fils, Ray Jr, qui m’a répondu. Lorsque j’ai demandé à parler à Delores, il m’a annoncé qu’elle était décédée. Cela s’est produit le 23 Juin, moins d’un mois avant ma venue sur la Réserve.

    J’étais vraiment triste de savoir qu’elle était morte, et que je n’avais pas pu la revoir. Je tenais en tout cas à rencontrer quelqu’un de sa Famille, et j’ai contacté Bethel, une des jeunes sœurs de Ray Jr. Nous avons convenu de déjeuner ensemble le Lundi 18 Juillet. Elle m’avait dit qu’elle viendrait accompagnée d’une de ses sœurs, et finalement le Lundi en question il y avait les cinq enfants de Delores, sa belle-fille, un de ses gendre, et trois de ses petits-enfants. J’étais contente de pouvoir rencontrer une bonne partie de la Famille, et après le repas nous sommes allés nous recueillir sur la tombe de Delores ; j’ai pu ainsi lui dire au revoir.

     


    Brielle et un des 4 chiots de la maison âgé d’1 mois

     

    Sur la Réserve nous avons aidé Bethel et Sonia, les deux filles qui habitent dans la maison de Delores, en les véhiculant jusqu’à Rapid City, en payant des courses, en offrant le déjeuner, et en donnant un peu d’argent pour l’essence des autres jours. Je pensais que je pourrai poursuivre le lien d’amitié que j’avais avec Delores. Mais finalement nous ne nous connaissons pas, et je n’ai pas eu l’impression que ses filles voulaient vraiment me connaître. Une fois rentrée en France, Loretta, la plus jeune, m’a demandé via Facebook, si je pouvais payer sa facture d’électricité, et je lui ai dit que je ne pouvais pas. Peu de temps après Bethel m’a demandé, toujours via Facebook, si je pouvais payer sa facture de téléphone. Je n’avais plus d’argent à donner (une bonne partie de mes économies est partie dans ce voyage).

    J’ai donc demandé à One Spirit de prendre contact avec la Famille et de trouver une solution. La Famille de Delores qui habite dans sa maison (deux filles, un gendre, trois petits-enfants, une cousine) va bénéficier d’un "Panier repas" jusqu’à Décembre 2016. Je ne poursuivrai pas le Parrainage l’année prochaine, principalement car ma situation professionnelle a changé et le salaire également, mais aussi parce que l’envie n’est plus là.

     

    Mais finalement, même si j’ai été déçue par certaines choses, certaines réactions, je suis très heureuse d’avoir pu rencontrer une partie de la Famille de Delores, et d’avoir pu me recueillir sur sa tombe. Ainsi la boucle est bouclée.

    Cécile Digiaud

     
     
    • 2016 •

    votre commentaire