• • JANVIER 2017 • Le Camp de Standing Rock équipé en Panneaux Solaire !


     

     LES AMÉRINDIENS VISIONNAIRES EN ÉNERGIE SOLAIRE, 

     ÉQUIPENT LE CAMP DE STANDING ROCK EN TECHNOLOGIE VERTE ! 

     Vers une Énergie Respectueuse de l'Environnement 

      


    Henry Red Cloud, au centre, explique à un "Protecteur de l'Eau" comment installer un panneau Chauffe-air Solaire,
    21 Décembre 2016, Camp "Oceti Sakowin" à Cannon Ball sur la Réserve Standing Rock, Dakota du Nord.

      

    Article publié dans ABC NEWS Native American Solar Energy Visionary Equips Standing Rock Protesters With Green Technology
    Par Morgan Winsor et Émilie Richardson, 7 Janvier 2017,

    Traduction : Gwenaëlle Foeon et Anne Christophe

     

    Henry Red Cloud s'est agenouillé sur le terrain enneigé de la Réserve Standing Rock à Cannon Ball, au Dakota du Nord.

    Il ne semble pas faire cas du froid polaire alors qu’il se sert de ses mains nues pour sécuriser la sortie d’un Chauffe-air Solaire, l’un des 11 qu’il a installé un jour de Décembre au Camp "Oceti Sakowin" afin d’aider les "Protecteurs de l'Eau" à conserver un peu de chaleur alors que les températures ont chutées en dessous de 0°C.

    "Ils sont dehors toute la journée", a déclaré plus tard Henry Red Cloud, 57 ans, à ABC NEWS dans une interview. "Et nous avons encore 120 jours d’Hiver ici dans les Plaines du Nord".
     


    Henry Red Cloud de la Réserve de Pine Ridge au Dakota du Sud, installe la sortie d'un Chauffe-air Solaire au Camp "Oceti Sakowin"
    à Cannon Ball sur la Réserve Standing Rock, Dakota du Nord, le 21 décembre 2016.

     

    Des milliers d’amérindiens, d'activistes de l’environnement et leurs alliés ont campé près de la Réserve Standing Rock pendant des mois en protestation contre le "Dakota Access Pipeline". La Tribu Sioux de Standing Rock a intenté une action en justice pour bloquer le projet du pipeline qui doit transporter du pétrole brut sur quatre États, arguant n’avoir jamais été consultée avant le début des travaux.

    Les opposants, qui se présentent eux-mêmes comme des "Protecteurs de l’Eau", disent que le pipeline quasi terminé va menacer la fourniture en eau potable de la Réserve ainsi que celles en aval, et traverser des Sites Culturels Sacrés. Ils citent également le Traité de 1851 — Traité de Fort Laramie — qui spécifie que le Territoire en question a été attribué aux Tribus Amérindiennes.

    Kelcy Warren, PDG de Energy Transfer Partners, la firme basée au Texas qui construit le pipeline, a dit que : "les inquiétudes concernant l’impact du pipeline sur la fourniture d’eau sont infondées", et "de nombreuses études archéologiques conduites sous l’égide de l’Office de Conservation des Sites Historiques n’ont pas permis de mettre au jour des Objets Sacrés le long du tracé." 
     


    Terry Spoonhunter (2e à partir de la droite) et Silas Red Cloud (à droite) tiennent un Panneau Solaire,
    Camp "Oceti Sakowin" à Cannon Ball sur la Réserve Standing Rock, Dakota du Nord, le 21 décembre 2016.

     

    La manifestation pour bloquer le pipeline de 1.170 miles — 1.883 km — a déclenché la tension entre les "Protecteurs de l’Eau" et les autorités locales, et est devenue l’une des démonstrations amérindiennes les plus significatives depuis des décennies. De nombreux opposants ont quitté les lieux après que le Corps des Ingénieurs de l'Armée, qui relève du Ministère de la Défense, a annoncé le 4 Décembre 2016 qu'il n'approuverait pas la servitude nécessaire pour permettre au pipeline controversé de traverser le Lac Oahe.

    Malgré une Victoire majeure des opposants, la décision n'a peut-être pas définitivement mis fin aux travaux sur le pipeline controversé alors que l’administration Obama entre dans ses derniers jours à la Maison Blanche. Le Président élu Donald Trump a déclaré qu’il soutiendra la fin des travaux du "Dakota Access Pipeline" qui traverse le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, l’Iowa et l’Illinois.

    De nombreux opposants sont partis depuis l’annonce du Corps des Ingénieurs de l'Armée, mais des centaines d’entre eux sont toujours sur place et ont érigé des tipis, des tentes et d’autres types d’abris pour être au chaud cet Hiver sur un sol gelé et enneigé.
     


    Le bois de construction est entassé au Camp "Oceti Sakowin" sur la Réserve Standing Rock. Les "Protecteurs de l'Eau" continuent
    de construire de nouvelles structures dans tout le Camp à Cannon Ball, Dakota du Nord, le 21 décembre 2016.

     

    Le 21 Décembre, ABC NEWS a photographié Henry Red Cloud lors de sa cinquième visite au Camp où il continuait l’installation de divers systèmes fournissant du chauffage, de la lumière et de l’électricité depuis des sources d’énergies renouvelables, incluant le soleil et le vent. Le Fondateur et Propriétaire de Lakota Solar Enterprises, une Entreprise d'énergies renouvelables, détenue et exploitée par les Amérindiens dans le Dakota du Sud, a également montré à des centaines d'opposants comment installer les systèmes par eux-mêmes afin de pouvoir continuer à vivre durablement au Camp en adoptant les technologies vertes.

    "Nous devons utiliser le soleil et commencer à coexister avec la Terre, le Soleil et le Vent." a-t-il dit. "Nous pouvons le faire. Nos ancêtres l’ont fait."

    Henry Red Cloud, un membre de la Tribu Oglala Lakȟóta de la Réserve de Pine Ridge dans le Dakota du Sud, a déclaré qu'il s'intéressait aux énergies renouvelables dans l'espoir d'aider les Communautés Autochtones américaines comme la sienne, qui souffrent d'un chômage élevé, de la pauvreté et des effets du changement climatique.

    Environ 97% de la population sur la Réserve de Pine Ridge vit en dessous du seuil de pauvreté, et environ 90% sont sans emploi. Des milliers de maisons sont sans électricité, sans chauffage adéquat, n'ont ni eau courante, ni système d’égout, selon les données de la Fondation Humanitaire des Amérindiens, American Indian Humanitarian Foundation.


    Camp "Oceti Sakowin" à Cannon Ball sur la Réserve Standing Rock, Dakota du Nord, le 21 Décembre 2016.

     

    L'entreprise Lakȟóta d'Énergie Solaire d'Henry Red Cloud — Lakota Solar Enterprises — emploie des membres tribaux pour fabriquer et installer des systèmes de Chauffe-air Solaire pour les Familles Autochtones américaines à travers les Grandes Plaines. Il co-gère également le Centre Énergie Renouvelable Red Cloud — Red Cloud Renewable Energy Center —, qui fournit une formation pratique sur les technologies d'énergie renouvelable et les pratiques de construction durable pour les Tribus à travers les États-Unis.

    "C'est créer une opportunité économique pour les personnes ici", a déclaré Henry Red Cloud à ABC NEWS. "Nous sensibilisons et aidons les Tribus à atteindre l'indépendance énergétique, car nous avons les ressources. Nous avons un soleil immense et beaucoup de vent."

    En 2014, Henry Red Cloud était l'une des 10 personnes honorées par Obama en tant que "Champions du changement" pour conduire les changements de politiques au niveau local et élargir les choix d'énergie pour les Américains, créer des emplois et ajouter de nouvelles énergies propres au réseau.

    "Je me suis retrouvé à Washington dans le D.C. — District de Colombia — à la Maison Blanche, où je déjeunais avec le Président", dit Henry Red Cloud en riant.


    L'intérieur de l'une des nouvelles constructions batie au Camp "Oceti Sakowin", avec la sortie du Chauffe-air Solaire représenté au centre,
    Réserve Standing Rock dans le Dakota du Nord, le 21 décembre 2016.

     

    Sur la vaste Réserve de Pine Ridge, qui s'étend sur plus de 2 millions d'acres, soit 809.371 hectares, Henry Red Cloud et ses partenaires construisent également des maisons durables en utilisant des matériaux naturels, plantent des milliers d'arbres pour lutter contre la déforestation, et cultivent dans des fermes biologiques avec des sources d'énergies alternatives.

    Maintenant, le père de 17 enfants, et le Descendant direct de la 5e Génération du Chef de Guerre Lakȟóta Red Cloud, apporte ces concepts verts à la Réserve Standing Rock pour permettre aux Tribus de combattre le "Dakota Access Pipeline".

    "Nous allons faire l'histoire ensemble et commencer à nous éloigner des Énergies Fossiles(*). Cela ne peut pas se produire du jour au lendemain", a t-il déclaré à ABC NEWS. "Nous devons aller de l'avant ensemble".

     

    (*) Énergies Fossiles : désigne l'énergie que l'on produit à partir de roches issues de la fossilisation des êtres vivants : pétrole, gaz naturel et houille. Elles sont présentes en quantité limitée et non renouvelable, leur combustion entraîne des gaz à effet de serre.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :