• BULLETINS P.R.E.S.

    Participez en Souteƞant ƞos Actioƞs ! Parcourez ƞos Programmes pour Compreƞdre l'Iƞtérêt de Votre Soutieƞ

    Parraiƞage   Alimeƞtaire   Chauffage   Culturel   Sport   Dév. Écoƞomique   Safe House

    Bénéficiez de 66 % de Réduction Fiscale

      Suivez ci-dessous Nos Bulletins P.R.E.S. Mensuels  


  • • 2016 •
     

     PINE RIDGE ENFANCE SOLIDARITÉ VOUS SOUHAITE TOUS SES MEILLEURS VŒUX POUR 2022 ! 

    Pour une Année de Paix et de Liberté...
    Mitakuye Oyasin !

    Les Vœux du Président

    Notre Association vous adresse tous ses Meilleurs Vœux de Santé et de Bonheur pour l'An Nouveau. Sans oublier toutes les personnes qui souffrent dans nos Sociétés, nous aurons une pensée particulière pour les Familles Autochtones.

    Non seulement elles sont les plus fragilisées socialement, mais subissent les pires conditions de vie. Que ce soit, les Femmes enlevées, séquestrées, battues, violées, tuées, dans l'indifférence générale et souvent sans enquête ; les Enfants confrontés aux violences multiples, aux drogues, au désespoir total ou la seule alternative est souvent de mettre fin à leur vie et leurs souffrances.

    A tous ces destins brisés par la barbarie de nos Sociétés, nos pensées d'Amour les plus profondes.

    Nous souhaitons rendre hommage aux Jeunes Ancêtres Autochtones retrouvés en 2021, dans de nombreux charniers découverts dans des Institutions religieuses, inconnus jusqu'alors, après 140 ans et des années de procédures. La plupart des dépouilles ont été escortées vers leurs Terres Natales, dont la Réserve de Rosebud, accompagnées de Cérémonies dans le plus grand Respect Traditionnel, leur rendant leur Dignité.


    © Piƞe Ridge Eƞfaƞce Solidarité

     

    MARY CROW DOG  "LAKOTA WOMAN, MA VIE DE FEMME SIOUX"


    Extraits tirés de son Livre,

     

    Chapitre III : CIVILISEZ-LES À COUP DE TRIQUE


    ...Tirés de leurs cabanes, de leurs huttes, de leurs tipis, en partie par des cajoleries, en partie par des menaces, en partie par la corruption, en partie par la force, ils sont amenés à quitter leurs Familles pour entrer dans ces écoles et adopter d'eux-mêmes l'apparence extérieure de la vie civilisée.

    (Rapport annuel du Ministère de l'Intérieur, 1901.)

    Mary Crow Dog

    Il est quasiment impossible d'expliquer, même à un individu blanc bienveillant, à quoi ressemblait un ancien pensionnant pour Indiens, comment l'enfant qui y était subitement jeté comme une petite créature venue d'un autre monde, sans appui, sans défense, désorientée, tentait désespérément et instinctivement d'y survivre, sans toujours y parvenir...

    ...L'école de la mission de St. Francis a été une malédiction pour ma Famille pendant des générations. Ma grand-mère y est allée, puis ma mère et ensuite mes sœurs et moi. Chacune d'entre nous a essayé, un jour ou l'autre, de s'enfuir...

    ...À part quelques prières, je n'ai rien appris à l'école. Mais j'ai vite compris que je serais frappée si je manquais à mes dévotions ou si, sacrilège ! je m'égarais jusqu'à prier Wakan Tanka, le Créateur Indien.

     

     À retrouver dans notre Bibliothèque P.R.E.S. 

     

    • 2016 •


    votre commentaire