• • SEPTEMBRE 2016 • L'Exposition Exceptionnelle "The Horse Nation of the Očhéthi Šakówiŋ" !


     

     L'ÉVOLUTION D'UNE EXPOSITION : 

     Les Voix de la Communauté aident à Définir la "HORSE NATION" ! 

     Le 22 Septembre 2016 - HERITAGE CENTER à RED CLOUD INDIAN SCHOOL - PINE RIDGE 

     


    Photo Historique "Eva Black Bear", ©Marquette

     

    Récit en Anglais : The Evolution of an Exhibition: Community Voices Help to Define the Horse Nation

    Traduction : Christine Orecchioni

     

    La "Horse Nation" la "Nation Cheval"

    Le Peuple Lakȟóta, Nakota et Dakota, les "Sept Feux du Conseil", The Seven Councils Fire "Očhéthi Sakowin", se réfèrent souvent aux chevaux comme étant la "Horse Nation" la "Nation Cheval". Dans le langage Lakȟóta, le cheval est appelé "šúŋkawakȟaŋ" ou "Chien Sacré", un nom qui suggère sa connexion au royaume spirituel. Après leur arrivée sur les Grandes Plaines dans les années 1800, les chevaux ont révolutionné la vie des "Očhéthi Sakowin". Ils ont servi comme des alliés pour la chasse et pour la bataille, mais ils ont été vénérés davantage pour leur utilité. Les chevaux ont été reconnus comme Parents, et incorporés dans les Cérémonies comme une source d'énergie de guérison.

    Comme la Culture Tribale et les pratiques spirituelles ont été attaquées par des politiques d'assimilation forcée, les chevaux ont aidé le Peuple "Očhéthi Sakowin" pour défendre leurs Terres et soutenir certains modes de vie traditionnels. Et tandis que le Peuple "Očhéthi Sakowin" ne compte plus sur les chevaux pour sa survie, ils sont toujours considérés comme une puissante source de force et de guérison. Comme l’Artiste autochtone, et érudit, Emil Her Many Horses (Oglala Lakota) l'a écrit :

      

    "Comme les Guerres Indiennes ont pris fin, les Indiens d'Amérique ont lutté pour établir et préserver de petits territoires que le Gouvernement Américain a appelé les "Réserves". Les chevaux, qui étaient devenus si essentiels à notre Culture, ont été largement interdits. Les grands troupeaux ont été détruits. Le Gouvernement a essayé de rompre nos liens les uns aux autres, à la Terre, et même avec le Cheval. Ces politiques nous coûtèrent cher, mais ils ne réussirent pas. 

    Nos tribus survivent. Nous tenons à nos Terres des "Réserves". Parmi un grand nombre de personnes de notre Peuple, les chevaux détiennent encore une place importante dans notre monde. Il signifie beaucoup pour nous, notre "šúŋkawakȟaŋ" "Chien Sacré", l’Esprit qui nous lie ne pouvait pas être complètement brisé. La "Horse Nation" est notre alliée, maintenant et pour toujours."

      

    Aujourd'hui, à travers les Communautés "Očhéthi Sakowin", les chevaux contribuent à renouveler et reconstruire l'identité Tribale et Culturelle. Chaque année au mois de Décembre, dans le Dakota du Sud, des centaines de personnes parcourent près de 200 miles à cheval pour retracer les étapes du Chef Big Foot et sa bande, la "Crazy Horse Ride", pour terminer sur le Site de leur Massacre, à Wounded Knee. Les chevaux sont souvent utilisés comme des Guérisseurs dans les programmes thérapeutiques dans les Communautés "Očhéthi Sakowin", pour aider les gens à se remettre de défis douloureux, comme la toxicomanie et la dépression. Et les Artistes autochtones continuent d'incorporer des images de chevaux dans leur travail pour honorer leur beauté, la puissance et la résilience.

    "D'après les histoires que j'ai entendu des "Dakota 38 Memorial Riders", je me suis aperçu de l'importance du cheval en tant que porteur de prières, de l'histoire et des souvenirs du Peuple", partage l’Artiste Dakota Marlena Myles. "Le cheval est aussi un moyen de guérison pour la plupart des cavaliers qui ont fait entrer le cheval dans leur vie, permettant de créer un changement spirituel significatif en eux. Mes œuvres utilisent le cheval pour porter les histoires traditionnelles de notre Peuple, les messages des étoiles et du temps, et les liens que nous créons avec le "Peuple non-humain" ; Je ne veux pas me référer aux animaux comme des animaux, parce qu'ils ont eux aussi leur Société, et devraient être considérés comme un "Peuple" ou une Nation."

    Le lien puissant et irrévocable entre les "Očhéthi Sakowin" et la "Horse Nation" est l'objet d'une Exposition Exceptionnelle qui ouvrira ses portes au Heritage Center à l'Automne 2016. Il y a plus d'un an, la Directrice du Heritage Center, Mary Maxon a commencé une série de conversations avec l’Artiste et Cinéaste Keith BraveHeart au sujet d’une Exposition potentielle célébrant la "Horse Nation", tel qu'on le voit à travers les yeux du Peuple "Očhéthi Sakowin". Depuis lors, Maxon et BraveHeart sont rentré dans le processus de Création du "Horse Nation of the Očhéthi Šakówiŋ", une Exposition d’Art Contemporain, des chansons et des histoires honorant les chevaux comme une Famille Spirituelle.

     


    Photo Historique "Two Girls on Horseback", ©Marquette

     

    Les Origines de l’Exposition

    Keith BraveHeart explore et documente le lien puissant entre les chevaux et le Peuple "Očhéthi Sakowin" depuis plus de quatre ans. Élevé sur la Réserve de Pine Ridge, BraveHeart a étudié l’Art à l'Institut des Arts Amérindiens au Nouveau-Mexique. Il est apparu comme un Peintre visionnaire qui explore la collision complexe de la Culture Ancienne Lakota et la Spiritualité, et la Société Occidentale Moderne dans son travail.

    Bien que le travail de BraveHeart a capté l'attention des collectionneurs à travers le pays, il a toujours su qu'il reviendrait sur Pine Ridge, entouré de sa Famille et de la Communauté. À son retour à la Réserve, BraveHeart a commencé à travailler avec Tiwahe Glu Kini Pi (TGKP) ou “Bringing the Family Back to Life”, un organisme voué à aider les enfants qui sont aux prises avec des troubles du comportement affectif grave (SEBD). Le programme applique l’holisme, une approche Lakota aux services de la santé mentale. Il utilise la thérapie assistée équine pour aider les jeunes à redécouvrir le lien Culturel et Spirituel entre les Chevaux et leur Peuple.

    BraveHeart observa la vie des enfants transformée par leur travail avec les chevaux. Renouer avec la "Horse Nation" a aidé à guérir un traumatisme, le chagrin, la toxicomanie, la dépression, et plus encore.

    "Grâce à ce travail, j’ai vu que l'approfondissement de notre relation avec la "Horse Nation" est vraiment sur le renforcement de notre mode de vie", a déclaré BraveHeart. "Notre Peuple a vécu tant de luttes, et la vie continue d'être difficile. Mais la "Horse Nation" nous fournit une source de force et un moyen de se connecter avec notre Culture et notre Identité en tant que Peuple "Očhéthi Sakowin". Je voulais montrer aux autres qu’en honorant à nouveau les Chevaux comme nos Parents, peut permettre et aider à nos Communautés d’aller de l'avant".

    Pour raconter cette histoire, BraveHeart a commencé à travailler sur un documentaire intitulé "We Are a Horse Nation" "Nous sommes une Nation Cheval". Il a terminé le film en 2014 et il a été projeté dans les Musées et les Théâtres de la Région. Le documentaire partage une belle et profonde histoire sur l'interdépendance du Peuple Lakota et des Chevaux à travers les Siècles. Raconté par les autochtones de leurs propres voix, il dissipe le mythe qui prévaut que la pauvreté et les défis connexes ont submergé les Communautés des Réserves. Au lieu de cela, il révèle que les Traditions Culturelles et Spirituelles sont bien vivantes en fournissant l'énergie de guérison pour le Peuple "Očhéthi Sakowin".

    En tant qu’Artiste, BraveHeart voulait intégrer des images dans le film illustrant la façon dont le Peuple "Očhéthi Sakowin" visualise la "Horse Nation". Il a approché Mary Maxon sur l'utilisation des œuvres de The Heritage Center’s collection. Après plusieurs mois, ils ont longuement parlé de la façon dont les Artistes autochtones ont dépeint les chevaux dans leur travail, et de la manière qu'ils pourraient porter le message du film de BraveHeart sous une autre forme. Ensemble, ils ont décidé qu’une Exposition d’Art et une Exposition représentant le travail inspiré par le Peuple "Očhéthi Sakowin" pourraient aider à susciter des conversations puissantes sur la Culture, l’Identité et la Communauté.

     


    Création de James Star Comes Out (Oglala Lakȟóta) — 3D "Regalia Buffalo Horse Mask", ©Core

     

    Un Nouveau Modèle d’Exposition

    Dès le début, Mary Maxon savait que l’Exposition "The Horse Nation" représenterait un tournant pour le Heritage Center. Bien que le Centre a toujours mis en évidence le travail des Artistes autochtones, ce changement mettrait davantage l'accent sur la connexion avec les autochtones pour informer sa programmation. Maxon et BraveHeart ont immédiatement reconnu que cette Exposition serait — et devait-être — différente.

    "Pendant de nombreuses années, les Conservateurs du Musée ont simplement décidé ce qui devait y avoir dans les Expositions d’Art, mais cela a changé au cours des dernières décennies. Plus de Musées et de Galeries explorent un "modèle d’influence-communautaire", en allant au devant des Communautés, et en parlant directement avec les gens sur ce qui les intéresse, de sorte que les Membres de la Communauté puissent se tenir debout dans ces Musées ou Galeries et se connecter à l’Art sur un plan personnel relier à leur propre vie", a déclaré Mary Maxon.

    "L’utilisation de l’approche d’influence-communautaire prend une toute nouvelle signification lorsqu’il s’agit de l’Art autochtone, qui a été si souvent marchandisé et vendu comme des bibelots, ou traité comme des objets anthropologiques ou historiques. L’Art autochtone simplement ne s'insère pas dans des définitions standards, et ainsi le Monde de l’Art établi n'a pas respecté sa signification ou son esthétique. Nous voulons changer ces idées reçues. L’Exposition va créer des opportunités pour les autochtones, de voir et de vivre l'expérience de l’Art sur leurs propres valeurs."

    Mary Maxon a travaillé dans différents Musées depuis plus de 25 ans, en tant que Commissaire au service d’un éventail d’Institutions, du "Field Museum of Natural History" de Chicago, au "Museum of Natural History" de l'Idaho, en passant par le "Dahl Arts Center" à Rapid City. Elle comprend aussi ce que cela signifie d'être un Artiste ; elle a travaillé comme sculpteur, fabricant d’œuvres d’art, et graphiste. Actuellement, Mary Maxon travaille en étroite collaboration avec l’Art et des Artistes autochtones depuis plus d'une décennie, mais se dit bien consciente de sa position en tant que non-autochtone.

    "Ce n’est pas ma culture, donc mon rôle est de faire progresser l’Exposition "The Horse Nation" en la maintenant sur la bonne voie, et la mise en place de nouveaux moyens pour que la Communauté puisse participer et partager leurs points de vue. Mais il est essentiel que ce projet soit dirigé par les Membres de la Communauté eux-mêmes", a déclaré Mary Maxon.

    Pour créer l’Exposition, Maxon et BraveHeart discutent avec les gens de la Communauté "Očhéthi Sakowin" vivant dans le Minnesota, du Dakota du Nord et du Sud, et même du Canada, pour explorer la signification de la "Horse Nation". Ils ont organisé une série de rassemblements communautaires pour faciliter le dialogue entre les anciens, les artistes et les autres porteurs de la Culture, et BraveHeart a interviewé des Artistes à travers la Région pour comprendre comment le Cheval inspire et influence leur travail.

    "Ce processus permet de donner à chacun une voix. Il n’est pas question des élites du Monde de l'Art. Notre objectif est de démarrer une conversation dans cette Communauté, à commencer par comprendre l’importance de la "Horse Nation" comme un élément central de cette Culture", a déclaré Mary Maxon. "Introduire des voix de la Communauté dans le processus de conservation va représenter une partie de tout ce que nous faisons pour aller de l'avant. Demander à la Communauté de nous accompagner dans cet effort est la meilleure façon pour nous d'honorer les Artistes autochtones et de soutenir le Peuple "Očhéthi Sakowin".

     


    Collaboration de Broer et Montileaux (Oglala Lakȟóta) — Mixed Media "21 Horses", ©Akta

     

    L’Art Inspiré par les Voix de la Communauté

    En Décembre 2014, un groupe de près de 135 Membres, y compris plusieurs de la Communauté du Peuple "Očhéthi Sakowin", se sont réunis au Dahl Arts Center de Rapid City, pour l’avant-première du documentaire "We Are a Horse Nation". Immédiatement après la projection, Maxon et BraveHeart ont tenu une discussion ouverte sur le film. Ils ont demandé aux gens de réfléchir sur leur représentation des Chevaux comme des Parents qui ont le pouvoir de guérir les blessures profondes. Les Membres de la Communauté dans le public se sont levés et ont raconté des histoires émotionnelles perçantes sur leurs propres relations avec les Chevaux. Beaucoup ont dit que le développement de ces liens forts avec la "Horse Nation" peut permettre aux Communautés du Peuple "Očhéthi Sakowin" de se réapproprier les Traditions Culturelles et Spirituelles. Ce fût le premier de plusieurs rassemblements communautaires organisé par Maxon et BraveHeart pour apprendre directement auprès du Peuple "Očhéthi Sakowin" leur parenté avec les chevaux.

    Après cette nuit, Maxon et BraveHeart ont voyagé à travers de nombreuses Communautés du Peuple "Očhéthi Sakowin" dans les 2 États pour écouter les histoires des gens sur la puissance des chevaux dans leur vie. En travaillant ensemble, ils ont recueilli des idées de centaines d'Artistes, d’aînés, de porteurs de la Culture, et d'autres Membres de la Communauté dans le cadre d'un processus soigneusement conçu du "modèle d’influence-communautaire". En documentant leurs conversations, ils ont capturé les voix et les points de vue des gens de tout le Peuple "Očhéthi Sakowin". Cet enregistrement collectif continue à leur servir de source d'inspiration et de guide pour le développement de l’Exposition.

    "Les gens qui sont venus et qui ont partagé avec nous lors de nos rassemblements communautaires ont vraiment en tête l'évolution de ce spectacle", a déclaré Mary Maxon. "Ce sont ces histoires qui nous ont aidé à comprendre ce que les Chevaux signifient pour les Nations du Peuple "Očhéthi Sakowin", aujourd'hui et à travers l'histoire. Notre objectif est de mettre en valeur une collection d'œuvres d'art qui reflète les visions du Peuple des Chevaux".

    Alors qu'ils ont réunis les réflexions des Membres de la Communauté, Maxon et BraveHeart ont tendu la main à un groupe restreint d'Artistes "Očhéthi Sakowin", leur demandant de réaliser une partie de la création d’œuvres nouvelles et originales pour l’Exposition. Un par un, plusieurs des Artistes, y compris les autochtones les plus éminents tels que Donald Montileaux, Nelda Schrupp, et James Star Comes Out, ont signé pour faire partie de l’Exposition. En tout, 12 Artistes des Communautés "Očhéthi Sakowin" créent déjà de nouvelles œuvres pour l’Exposition. Leur travail comprend des peintures, des sculptures, des perlages et des patchworks, et plus encore, et chaque pièce est directement inspiré par la Communauté.

    "Ce qui est différent à propos de cette Exposition, c’est que nous donnons aux Artistes le temps et l'occasion d'entendre la voix du Peuple et ensuite de traduire ces voix dans de nouvelles œuvres d’Art. Nous voulons célébrer ce que les Artistes peuvent faire, leur créativité, leur talent, mais aussi créer un spectacle qui est plus que la perspective individuelle des Artistes", a déclaré BraveHeart. "Cette Exposition a un but plus profond : raconter l'histoire de la Communauté au sujet de la "Horse Nation". Chaque œuvre d’Art sera directement liée au Peuple "Očhéthi Sakowin", et le spectacle sera un reflet de nos Vies avec les Chevaux".

     


    Création de Marlena Myles (Native American) — 2D Graphic Design "Above the Stars Soldier", ©Core

     

    Création des Visions de la "Nation Cheval"

    Lors de la première approche de BraveHeart avec l’Artiste Marlena Myles sur l’Exposition, elle a su immédiatement qu'elle voulait être partie prenante du projet.

    "Keith était à la recherche d'Artistes "Očhéthi Sakowin" pour donner leur Art aux projets "Horse Nation", il y travaillait. J’ai estimé que mon travail appartenait à ce projet, qu'il appartenait au Peuple."

    Marlena Myles, Membre du Spirit Lake Dakota Tribe, a commencé sa carrière comme portraitiste, en utilisant des matériaux traditionnels comme le charbon. Mais son travail a évolué quand elle a découvert les possibilités de création artistique dans des formats numériques. Aujourd'hui, en plus de travailler comme graphiste accomplie, elle produit des dessins vectoriels numériques dynamiques, pose des formes géométriques complexes pour créer des images ancrées dans des thèmes autochtones.

    Après en avoir appris davantage sur l’Exposition, Marlena Myles a pu assister à un rassemblement communautaire tenu près de son domicile à Saint Paul dans le Minnesota. Là, elle a trouvé l'inspiration dans ce qu'elle a entendu des Membres de la Communauté.

    "Après avoir été en mesure d'assister aux réunions "Horse Nation", j'ai gagné beaucoup d'histoires et d'expériences de collègues du Peuple "Očhéthi Sakowin", dit-elle. "Beaucoup d'histoires ont parlé de notre Peuple surmontant les défis de leur vie grâce au lien avec la "Horse Nation" ; comment la connexion profonde de certains cavaliers dont leur cheval est mort le même jour, faisait qu’ils pourraient commencer le voyage dans l'au-delà ensemble".

    Après cette nuit, Marlena Myles a commencé à travailler pour capturer sa propre vision de la "Horse Nation". Elle contribuera à 2 œuvres pour l’Exposition. L'une d'elles, "Above the Stars Soldier" (photo ci-dessus), a été créée en hommage à la spiritualité et la persévérance du Peuple "Očhéthi Sakowin".

    "En tant qu'Artiste, je pense qu'il est important pour moi de faire passer les émotions des gens à travers les images qui nous sont autorisées", dit-elle. "Je ne savais pas où ce voyage me mènerait, et je ne sais pas jusqu’où il va continuer, mais il a représenté plus que je ne m'y attendais."

     


    Création de Dwayne Wilcox (Pine Ridge) — 3D Mixed Media "Stick Horse", ©Core

     

    L’Exposition Exceptionnelle "The Horse Nation of the Očhéthi Šakówiŋ" ouvrira au "Heritage Center" à la Red Cloud Indian School à Pine Ridge SD le 22 Septembre 2016, et se déplacera ensuite au "Dahl Arts Center" à Rapid City SD dans le courant de l'Hiver 2016, puis  au "South Dakota Art Museum" à Brookings SD en Août 2017.

    Pour planifier cette Exposition à votre Musée, merci de contacter Mary Maxon Directrice du "Heritage Center" à  l’adresse e-mail marymaxon@redcloudschool.org.

     


    Horse Nation Exhibit

     

    Lire aussi : The Horse Nation of the Oceti Sakowin Exhibition

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :