• MAISON DU BISON


    Participez en Souteƞant ƞos Actioƞs ! Parcourez ƞos Programmes pour Compreƞdre 
    l'Iƞtérêt de Votre Soutieƞ

                                                                                                            

    Bénéficiez de 66 % de Réduction Fiscale

     Suivez ci-dessous l'Avancement du Projet de la "Buffalo House" 

  •  

     

     "OUVERTURE D'UNE INSTALLATION DE TRANSFORMATION 
     DE LA VIANDE DE BISON SUR PINE RIDGE !" 

     

    Article publié dans LAKOTA COUNTRY TIMES (12 Juillet 2018 - Front Page)
    Buffalo Processing Facility Opens On Pine Ridge
    Par Jim Kent, Correspondant


    Traduction : Pauline Silvant

     


    © Photo Jim Kent, The Charging Buffalo Meat House
    Première Installation de transformation de la viande établie sur la Réserve de Pine Ridge.

      

    Réserve de Pine Ridge — La Nation Bison est forte. Son Cercle se Reforme.

    Voici les pensées que Bamm Brewer a partagées durant la Grande Cérémonie d’Ouverture de la Maison du Bison "The Charging Buffalo Meat House", la première Installation de transformation de la viande sur la Réserve, située à 6 miles — 9,7 km — à l’Ouest du Village de Pine Ridge.

    Créée grâce au financement de One Spirit, une Organisation au service des Amérindiens, qui a été fondée afin d’aider et soutenir les Premiers Peuples de la Nation. L’idée de faire construire la Maison du Bison vient de Jeri Baker, Directrice One Spirit, et de Bamm Brewer, Responsable du Programme Alimentaire.

    "Pendant des années j’ai vécu ici et j’ai regardé nos Bisons se faire emmener hors de la Réserve" a expliqué Bamm Brewer. "Mais notre Peuple n’a jamais eu besoin de quelqu’un d’autre pour transformer la viande de Bison. C’est un Cercle de Vie qui commence de la Naissance jusqu’au Feu de camp où son Esprit retourne à notre Terre Mère. C’est une façon pour nous de garder nos Bisons ici. Et quand un Bison arrive dans notre Établissement, son Esprit retourne à la Terre Mère et sa viande nourrit notre Peuple."

     


    © Photo Gudrun Georges, Bamm Brewer (à gauche), et Jeri Baker ont présidé la Grande Cérémonie d’Ouverture de la Maison du Bison.
    Ils ont travaillé ensemble pendant 4 ans pour faire de ce Rêve une Réalité.

     

    L’idée de la Maison du Bison est venue à Bamm Brewer il y a 4 ans alors qu’il coordonnait le Programme Alimentaire de One Spirit. Au cours de la dernière décennie, One Spirit a dépensé environ $ 200.000 chaque année pour fournir de la nourriture aux gens et aux Familles à travers toute la Réserve.

    "Au jour d’aujourd’hui, nous assurons la Distribution Alimentaire pour environ 5.000 personnes" a commenté Jeri Baker. "Mais on voit les problèmes de santé liés à la malnutrition qu’il y a ici, 50% des gens ont du Diabète. Beaucoup d’autres sont en risque de Diabète. Traditionnellement, ce n’était pas le cas. Dans le passé, le Diabète était quelque chose d’inconnu au sein de cette population".

     


    © Photo Gudrun Georges, Viande de Bison préparée par un employé de la Maison du Bison, Dave Clifford,
    et servie durant la Grande Cérémonie d’Ouverture.

     

    Bien que le Programme Alimentaire de One Spirit ne fournisse que de la nourriture saine et de qualité comme de la viande et autres produits frais, Bamm Brewer a réalisé qu’il y avait besoin de faire plus. Il a dit à Jeri Baker qu’il ne voulait pas être connu comme celui qui distribuait du poulet, des hot-dogs et du boeuf.

    "Je lui ai dit que je préférerais être connu comme le gars qui donne du "Tatanka", du Bison à nos anciens", se souvient-il.

    Il y avait également l’aspect économique du Programme Alimentaire. Tout ce qui était distribué était acheté en dehors de la Réserve de Pine Ridge.

    "Alors, tous ces $ 200.000 qui arrivaient chaque année repartaient hors de la Réserve" a observé Jeri Baker. "C’était en fait : acheter de la nourriture a quelqu’un d’autre pour la faire acheminer ici. Et pendant ce temps, la Tribu emmenait ses Bisons jusqu’au Nebraska ou ailleurs et payait entre $ 800 et $ 1.000 par tête pour que la viande soit transformée et ramenée sur la Réserve."


    © Photo Gudrun Georges, Darla Black, Vice-Présidente de l'Oglala Sioux Tribe, a assisté à l'Ouverture Officielle de la Charging Buffalo Meat House
    et a remercié Bamm Brewer d'avoir aidé sa Famille lorsque sa mère est décédée en Mars 2018.

     

    Jeri Baker et Bamm Brewer ont réalisé qu'avec autant de pauvreté et de chômage sur la Réserve, il devait y avoir un meilleur moyen de garder plus — voire même la plus grande partie — de l’argent collecté pour le Programme Alimentaire de One Spirit à Pine Ridge.

    "C’est là que nous avons décidé de lancer le Projet de la Maison du Bison" a expliqué Jeri Baker. "De plus, cette année nous avons fait venir des tonnes de fertilisants et de compost pour un groupe de personnes qui cultivent des Jardins. Auparavant, nous nous faisions livrer chaque mois des produits frais par un maraîcher formidable qui vit à Pierre, dans le Dakota du Sud. Mais ce mois-ci, nous commencerons à récolter directement quelques-uns de nos produits frais que nous produisons sur la Réserve !”

    L'Installation de la Maison du Bison "The Charging Buffalo Meat House" a coutée de $ 250.000 à $ 300.000 pour l'ériger. Des fonds ont été récoltés en Dons individuels alors que l’Établissement a été entièrement construit par des membres de la Tribu Lakȟóta. Actuellement, l'Installation est soumise aux contrôles et exigences pour être approuvée par le Service de Santé Amérindien, et le Département de l’Agriculture des États-Unis — The Indian Health Service, and the U.S. Department of Agriculture (U.S.D.A.) —.

    "Nous travaillons également avec le Comité de l’Industrie Animale du Dakota du Sud — South Dakota Animal Industry Board — afin d’être en conformité avec toutes leurs réglementations", a commenté Bamm Brewer. "Nous avons reçu 3 fois la visite de leur Inspecteur. Il a dit que l’État tiendra compte et s’adaptera à nos coutumes. Après qu'il ait terminé sa quatrième visite, c'est à ce moment-là qu'il nous remettra le "Statut d’Exemption sur Mesure" — Custom Exempt Status —".

    Le "Custom Exempt Status" signifie que la Maison du Bison peut commencer à fonctionner mais la viande est estampillée avec la Mention "Pas pour la revente". Afin de se conformer aux réglementations Nationales ou Fédérales, un inspecteur gouvernemental ou fédéral doit être présent pour observer toutes les phases de fonctionnement de l’Installation, y compris l’inspection du bâtiment, de la machinerie ainsi que de la zone d'emballage.

    "Mais ensuite, vous pouvez récupérer la viande et la vendre n’importe où", a expliqué Bamm Brewer.

    Et c’est l'objectif ultime. De commencer avec le Bison et d'élargir ensuite au bétail, au chevreuil ou quel qu’autre gibier que les chasseurs et les éleveurs pourraient vouloir transformer.

    "Je suis prêt à faire ce qu'il y a de meilleur pour notre Peuple" a déclaré Bamm Brewer. "Mais nous ne construisons pas seulement une installation de transformation de la viande. Nous réhabilitons également le Bison dans les prairies. Et ce que nous tentons de faire c'est combattre le Diabète, les Maladies cardiaques, le Cancer, l’Obésité, tous les problèmes de santé de notre Peuple. Nous essayons de l'aider à retrouver une bonne alimentation saine, à forte teneur en protéines et pauvre en cholestérol avec des Bisons nourris à 100% d’herbe pure.”

    Asay No Braid est le Président des Autorités Parcs et Loisirs Oglala Sioux Tribe — Oglala Sioux Tribe’s Parks and Recreation Authority —. Il voit l'Installation de la Maison du Bison comme un grand pas en avant pour la Tribu.

    "C’est extraordinaire", dit-il. "J’ai suivi la construction depuis la première fondation. Et de voir maintenant que la boucle est bouclée, et que tout est prêt à recevoir et transformer du Bison, c’est une bonne chose. Cela montre qu’il y a un peu d’économie en train de se créer. Je veux dire, pas à grande échelle telle que nous en rêvons tous, comme une entreprise peut l'être. Mais c’est un début."

    Asay No Braid envisage de faire participer la Maison du Bison avec les Parcs et Loisirs Oglala Sioux Tribe à la Distribution de viande d'une partie de son troupeau de 800 têtes aux Écoles ou même aux magasins de la Région.

    Actuellement, l’Installation compte 8 à 10 employés. Mais d’ici 4 à 5 ans, comme la horde de Bisons de la tribu s’agrandira, et comme le premier établissement de transformation de la viande de Pine Ridge commencera à offrir ses services aux éleveurs locaux et contribuera à l’économie de la Réserve, le ciel pourrait bien devenir la seule limite.

    "C’est une étape importante", poursuit Asay No Braid. "C’est une pierre solide dans la Fondation de l'Avenir qui se construit maintenant".

    Cliquer sur l'image !

    © Photos Gudrun Georges, 07 Juillet 2018, Inauguration Officielle

     

     


    votre commentaire