• • JUILLET 2018 • Le Cercle de Vie du Bison a été réparé !


      

     LE RÊVE DU RETOUR DU BISON DANS LE CERCLE DE VIE DEVIENT RÉALITÉ ! 


     FAIRE DU BRUIT DANS CE MONDE 


    Article publié dans LAKOTA COUNTRY TIMES
     (12 Juillet 2018 - Voices)
    Dream Of Mending Buffalo Circle Becomes Reality
    Par Jim Kent, Rédacteur & Producteur Radio Indépendant

    Traduction : Christine Orecchioni

      


    Tatanka


    Charging Buffalo

    Par une chaude matinée d'Été, à 6 milles — 9,7 km — à l'Ouest du Village de Pine Ridge, un Rêve est né. Des hommes et des femmes ont voyagé à travers une Réserve — et à travers le Pays — pour témoigner de son arrivée.

    Le nom donné à ce Rêve était "Charging Buffalo", la première Installation de transformation de la viande à avoir été construite sur cette Terre des Lakȟóta, les Descendants de Red Cloud et de Crazy Horse.

    Les graines pour la "Charging Buffalo" ont été plantées il y a 4 ans par Bamm Brewer. Après avoir passé une bonne partie de son temps à travailler avec le troupeau de Bisons de la Tribu des Sioux Oglala, et à distribuer du bœuf et autres sortes de viandes à son Peuple grâce à l'Organisation One Spirit, Bamm Brewer a pensé qu'il était temps pour son Peuple de retourner au Bison — et de rendre le Bison à son Peuple.

    Pendant trop longtemps, il a vu des taureaux et des vaches être conduis hors de la Réserve vers des lieux où le caractère Sacré du Bison n'était pas compris. Aux endroits où le "Tatanka" était considéré comme une carcasse de plus à réduire en steaks et en viande hachée. Aux endroits où les gens n'avaient pas de lien de parenté avec l'animal qu'ils préparaient comme nourriture — comme les Lakȟóta sont liés au Bison.

    La goutte d'eau a fait déborder le vase lorsque Bamm Brewer s'est fait claquer une porte au nez par un travailleur de l'un de ces abattoirs alors qu'il tentait d'accéder au Bison qu'il avait lui-même livré.

    "On vous préviendra quand ce sera fini !", dit l'homme dans l'indifférence.

    Bamm Brewer trouve encore difficile de partager cette histoire, même après tout ce temps. Avoir contemplé comment les restes d'un animal qu'il appelle "Son Frère", considéré comme un Parent Sacré parmi son Peuple, avaient été traités.

    C'est à ce moment-là que Bamm Brewer a décidé que le Bison ne devait pas quitter la Réserve. Tout comme leur mort a été mise en œuvre avec Respect et Cérémonie par les Lakȟóta, il en va de même pour la préparation de leur dépouille mortelle.

    Après tout, les Lakȟóta ne l'avaient-ils pas fait pendant autant de Générations qu'il y avait de Traditions Orales sur la relation entre eux et leurs frères et sœurs de la Nation Bisons ? N'ont-ils pas, pendant des millénaires, pris soin du Bison comme le Bison avait pris soin d'eux, en s'assurant que chaque partie du magnifique Animal était transformée en quelque chose d'utile lorsqu'il avait donné sa vie pour "L'Oyate" — Le Peuple ?

    Et cette Tradition ne devrait-elle pas se perpétuer, surtout en ce nouveau millénaire où tant de pratiques du passé risquaient d'être perdues ou oubliées ?

    Pour réaliser son Rêve de rendre le Bison au Peuple Lakȟóta, Bamm Brewer a demandé l'aide de l'Organisation One Spirit et de sa Directrice, Jeri Baker — une femme blanche de la Côte Est qui travaille sans relâche pour apporter de la nourriture saine aux gens de la Réserve de Pine Ridge. Maintenant, une partie de cette nourriture comprendra du Bison, en provenance du troupeau même qui paît déjà sur les Terres des Lakȟóta.

    Bamm Brewer a qualifié la création de l'Installation de la "Charging Buffalo" de "Guérison du Cercle" — qui a été brisé lorsque les Bisons ont été conduits hors de la Réserve pour être traités — comme étant partie vitale de la Relation entre les Lakȟóta et l'Animal Sacré, comme l'est leur longue coexistence partagée sur les Plaines du Nord, dans la vie et dans la mort.

    C'est une belle Histoire qui devrait être partagée avec le Monde entier.

    Malheureusement, les Médias grand public préfèrent se concentrer sur les aspects négatifs, peu importe l'endroit, mais surtout dans les Pays Indiens. Dans leur esprit, dont la portée et l'imagination sont souvent limitées, apporter aux masses une autre histoire de tragédie ou de drame au sujet des problèmes de la Réserve de Pine Ridge est beaucoup plus proche de leur vérité que ne l'est la réalité de cet endroit où de nombreux petits succès sont en fait la Norme.

    Et il y a l'autre problème — ce mot "petit".

    À une époque et dans un monde où tout doit être "GRAND" pour être considéré comme important, rien de moins n'a d'importance.

    Mais pas pour les Lakȟóta, et pas pour Pine Ridge, où les Descendants de Red Cloud et de Crazy Horse perpétuent les Traditions, la Langue et la Culture de leur Peuple, en dépit de ce que le monde pourrait penser.

    Ici, là où le Cercle de Vie du Bison a été réparé, les Oglala iront de l'avant comme ils l'ont toujours fait.

    Grands ou petits pas, les progrès sont des progrès.

    Tout va bien — WAS'TE.


    Bamm Brewer

     

     

    À Lire


     Un article par le même Rédacteur Jim Kent : • JUILLET 2018 • Bamm Brewer... le Gars qui donne du "Tatanka", du Bison aux Anciens !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :