• CAMP WHITECLAY JUSTICE


    Participez en Souteƞant ƞos Actioƞs ! Parcourez ƞos Programmes pour Compreƞdre 
    l'Iƞtérêt de Votre Soutieƞ

                                                                                                            

    Bénéficiez de 66 % de Réduction Fiscale

     Suivez ci-dessous les News de La Grande Nation Oglala Lakȟóta 


  •   

     COMBATTRE LE GÉNOCIDE CAUSÉ PAR L'ALCOOL ! 


     Une Épidémie de Désespoir 

    Récit en Anglais : FIGHTING GENOCIDE BY ALCOHOL, By Jim Drevescraft

     


    © Photo : Wikipedia Nebraska Highway 87 forms the main street of Whiteclay

      

    Traduction : Anne Christophe

     

    L'Existence sur la Réserve de Ridge Ridge


    Depuis sa création, One Spirit s’est focalisé en priorité sur l’approvisionnement de produits naturels et une alimentation saine pour le Peuple Lakȟóta de la Réserve de Pine Ridge, un des endroits le plus frappé par la pauvreté dans le Pays.

    Ici, le manque de nutrition correcte et le taux de chômage important ont conduit à un sentiment de désespoir qui mène à des choix de vie malsains pour la santé, crée des niveaux épidémiques de diabète, et plus grave encore, d’alcoolisme.

    Ceci menace l’existence même des Lakȟóta, et prolonge la persécution de ce noble Peuple autochtone, qui a commencé au 19e Siècle et continue sans relâche.

     

    Le Mauvais Quartier des Plaines

     

    "Ground zéro", pour cette situation meurtrière, est le petit Hameau de Whiteclay dans le Nebraska. Avec une population d’environ 12 résidents permanents, 4 magasins d’alcool ont élu domicile dans cette "Ville", dont 1 à moins de 200 mètres de la frontière de la Réserve de Pine Ridge qui vend littéralement des millions de canettes de bières annuellement aux Lakȟóta qui, perdant tout espoir, ont succombé à l’alcoolisme.

    Connu comme le "Mauvais quartier des plaines", Whiteclay a été l’objet de nombreux efforts de la part des militants Lakȟóta afin de stopper l’exploitation et la soumission des Lakȟóta par les Blancs cupides de dollar tout puissant à n’importe quel prix.

    Plus tôt cette année, la "Commission de Contrôle des Boissons Alcoolisées" du Nebraska a enfin entendue la protestation des militants Lakȟóta — dont certains ont été assassinés par le passé — et a refusé le renouvellement des Licences des 4 magasins d’alcool.

    Après qu'un Juge de District du Comté ait rejeté la décision, le Procureur Général du Nebraska a fait appel, et l’affaire est à ce jour en instance.

    Alors qu’il est encourageant de voir des gens de bonne volonté se rendre finalement compte que la proximité de 4 magasins d’alcool près de la Réserve est un facteur crucial dans l'épidémie actuelle d'alcoolisme parmi les Lakȟóta, les intérêts commerciaux et la cupidité de certains font que le problème de ce génocide par l’alcool atteint son apogée.

     

    "Camp Whiteclay Justice"

     


    Camp Whiteclay Justice

    Le célèbre Artiste Lakȟóta Joel Pulliam a commencé, début Juin 2017, à rassembler des partisans pour établir le "Camp Whiteclay Justice" en tant que Camp de Paix Proactif pour sensibiliser à la nécessité urgente de maintenir les ventes d'alcool en dehors de Whiteclay. Le Camp a été financé uniquement par des donations personnelles, et à partir des ventes de certaines Œuvres d’Art de Joel Pulliam.

    Il précise que le Camp existe aussi pour aider à regagner : "l’identité d’être Lakȟóta, qui a été volée à leurs ancêtres. Nous identifions nos proches, au cours des 113 dernières années, dont les vies ont été perdues à Whiteclay — les meurtres sont restés sans enquête et non résolus".

    Du 22 au 29 Août dernier, le groupe du "Camp Whiteclay Justice", avec un faible soutien financier mais un Esprit sans limite, a organisé 1 semaine de sensibilisation à l’éducation et 1 manifestation proactive pacifique pour essayer de maintenir les Licences d'alcool suspendues, et de garder la vente d’alcool à des personnes qui, clairement, ne devraient pas être bannies de Whiteclay pour toujours.

     

    Notre Objectif

     

    Alors que notre objectif reste celui d’aider autant que possible les Lakȟóta aux besoins nutritionnels, cela inclut aussi ces âmes courageuses du "Camp Whiteclay Justice". Outre le soutien alimentaire, ils ont également d’autres frais liés à l’organisation d’un Évènement plus vaste, et sans financement en vue.

    Nous demandons à notre merveilleuse et loyale Famille One Spirit de nous aider à soutenir cette juste cause.

    Durant la semaine du 21 Août au 04 Septembre dernier, les donateurs ayant participé à l'aide humanitaire, ont été inscrit pour gagner un dessin original d'une peinture de Joel Pulliam. Qu'ils en soient remerciés pour leur participation.

    Il semble qu’il y ait tant de causes et d’objectifs dignes d’intérêts pour aider les Lakȟóta à s'entraider eux-mêmes, mais nous espérons que vous considérerez celle-ci d’un intérêt particulier. Même vos pensées positives envoyées aux Lakȟóta du "Camp Whiteclay Justice" seront bénéfiques. Sans parler de la moindre contribution que vous pourriez faire. 

    Merci beaucoup pour votre soutien à One Spirit, et merci d’aider le Peuple Lakȟóta à atteindre la Pérennité et la Fierté.

     

    Rencontrer Joel Pulliam

     

        
    © Peintures, Joel Pulliam

    En Mars 2016, "l'Art du Grand Livre" de Joel Pulliam était présenté sur la couverture du "Smithsonian Magazine". Selon le Smithsonian, "l'Art du Grand Livre" a été "développé pour la première fois dans les années 1860 par des Artistes Amérindiens des Plaines qui ont dessiné ou peint des récits picturaux sur papier à partir de livres comptables".

    Smithsonian Magazine (25 Mars 2016) par Alex Palmer
    For These Native American Artists, the Material Is the Message


        
    © Peintures, Joel Pulliam

     

    Dans un article paru dans le "Lakota Country Times" en Avril 2016, Joel Pulliam a été également cité à propos de son travail sur "l'Art du Grand Livre".

    "Je le vois comme une forme d'Art traditionnel et historiquement authentique, que j'apprécie particulièrement. Je pense que c’est un travail de mémoire des Artistes Natifs", a déclaré Joel Pulliam. "Ils voulaient conserver la connaissance. Ils ne se sont pas rendus compte de l'impact de leur travail au fil du temps, et je le considère comme Sacré. Je pense qu'il est important de garder les connaissances historiques et de maintenir l'exactitude historique".

    Joel Pulliam a été présenté au "Smithsonian Museum of the American Indian" à New York, il est aujourd'hui actif pour le "Camp Whiteclay Justice", une initiative conçue pour maintenir fermés les magasins d'alcool de Whiteclay.

    Lakota Country Times (14 Avril 2016) par Brandon Ecoffey
    Lakota Artist Graces Cover of Smithsonian Magazine

     


    "Unbound: Narrative Art of the Plains", Expo du 12 Mars au 4 Décembre 2016 — NMAI de New York

      

     

    Articles déjà Parus

      Journal Star (27 Avril 2017) par Zach PLUHACEK
       
    Whiteclay beer stores to close following dramatic day

      The Columbus Telegram (01 Mai 2017) par Zach PLUHACEK
       'Surreal dream' as trucks take Whiteclay beer away

      

     


    votre commentaire